trois générations




Trois Générations

Le père mourut dans la boue de Champagne

Le fils mourut dans la crasse d’Espagne

Le petit s’obstinait à rester propre

Les Allemands en firent du savon

Paul Valet de son vrai nom Georges Schwartz est né à Moscou en 1905 d’une mère polonaise et d ’ un père ukrainien.
En 1924, sa famille s’installe en France, il fait des études et devient médecin, puis médecin homéopathe, métier qu’il exercera à Vitry-sur-Seine jusqu’en 1970.

Maquisard et résistant dès 1941, son père, sa mère et sa sœur disparaissent à Auschwitz. Il publie en 1948 son premier recueil de poème. Il meurt le 8 février 1987.

in recueil « Les poings sur les I »

Mis à jour : samedi 17 mai 2014