effets personnels


Le Service International de Recherches (ITS) à Bad Arolsen conserve dans ses archives encore environ 2 800 effets personnels, dont les anciens propriétaires sont connus par leur nom.

La majeure partie de ces objets provient des camps de concentration de Neuengamme (2 400) et de Dachau (330).

Quelques uns ont également appartenu à des détenus de la Gestapo de Hambourg, des camps de concentration de Natzweiler et de Bergen-Belsen ainsi que des camps de transit d’Amersfoort, et de Compiègne.

Par effets personnels, on entend les objets ayant été enlevés aux détenus au moment de leur incarcération en camp de concentration, tels que des portefeuilles, des papiers d’identité, des photos et des lettres.

L’argent et les objets de valeur avaient à l’époque été saisis par les nazis. Ces effets personnels n’ont donc en général pas de valeur matérielle mais une valeur sentimentale inestimable pour les familles.

L’ITS s’est fixé pour objectif de restituer les effets personnels aux anciens persécutés ou à leurs familles. En outre, les mémoriaux, organisations partenaires, journalistes et les personnes intéressées souhaitant aider l’ITS dans sa recherche des anciens propriétaires et de leurs familles peuvent consulter la liste à l’adresse suivante : http://www.its-arolsen.org/en/archives/effects/list_of_effects/index.html

Mis à jour : lundi 21 octobre 2013