dé- couvrons l’inoubliable


"A nous-mêmes, ce que nous avions à dire commençait à nous paraître inimaginable."

Robert ANTELME,
rescapé de Gandersheim, Kommando de Buchenwald, 1947

DU 12 DEMBRE AU 28 FEVRIER 2015

PNG - 1.6 Mo

Une exposition de François Werbach au musée de l’histoire vivante de Montreuil à partir du 12 décembre 2015

Une exposition qui s’appuie sur des photographies de François Wehrbach, prises d’une part à Auschwitz en 2005, et d’autre part de la lecture-théatralisée des textes de "L’espèce humaine" de Robert Antelme mis en scène par Claude Viala.

C’est à travers un calque comme "le brouillard de la mémoire" que le visiteur passera du visuel au texte, du texte au diseur, du diseur à Auschwitz ou inversement.

PNG - 560.7 ko
Mis à jour : mardi 26 janvier 2016