dé- couvrons l’inoubliable


"A nous-mêmes, ce que nous avions àdire commençait ànous paraître inimaginable."

Robert ANTELME,
rescapé de Gandersheim, Kommando de Buchenwald, 1947

DU 12 DEMBRE AU 28 FEVRIER 2015

PNG - 1.6 Mo

Une exposition de François Werbach au musée de l’histoire vivante de Montreuil àpartir du 12 décembre 2015

Une exposition qui s’appuie sur des photographies de François Wehrbach, prises d’une part àAuschwitz en 2005, et d’autre part de la lecture-théatralisée des textes de "L’espèce humaine" de Robert Antelme mis en scène par Claude Viala.

C’est àtravers un calque comme "le brouillard de la mémoire" que le visiteur passera du visuel au texte, du texte au diseur, du diseur àAuschwitz ou inversement.

PNG - 560.7 ko
Mis à jour : mardi 26 janvier 2016