Une première « journée de la Résistance et de la Déportation » mémorable au collège Pierre de Montereau.


C’est vendredi 23 mars 2018 que le collège Pierre de Montereau a organisé sa première journée de la résistance et de la déportation. Cette action inédite s’est déroulée en deux temps.

Le matin, 31 élèves de 3e ont planché sur le sujet du Concours de la Résistance et de la Déportation dont le thème était « s’engager pour libérer la France ». Ajouté aux 29 élèves qui ont préparé le concours en catégorie collective, cette première participation du collège à ce concours a été importante (50 % des élèves de 3e du collège).

L’après-midi, les 120 élèves de 3e du collège, ainsi qu’une trentaine d’adultes (allant du Maire, M. Chéron, à la Conseillère départementale, Mme Zaidi, en passant par la direction, les professeurs et d’autres personnels de l’établissement) ont assisté au témoignage de Ginette Kolinka. À ses côtés, Jean Lafaurie, président d’honneur de l’AFMD-77, offrait aux élèves la chance de rencontrer deux témoins de la déportation.

Pendant plus de deux heures, Ginette est revenue sur son histoire, répondant aux questions des élèves. Lorsqu’elle a montré son tatouage, Maryvonne Braunschweig, présidente de l’AFMD-77, a apporté des compléments sur ces tatouages (propres au complexe d’Auschwitz), enrichissant davantage les élèves.

Huguette Cuisy, trésorière-adjointe, était également présente, comme elle l’avait été en décembre dernier lorsque Jean Lafaurie était venu apporter son témoignage sur la Résistance et la déportation, témoignage qui avait permis de lancer concrètement la préparation du CNRD.

Les travaux collectifs et compositions seront étudiés par le jury du CNRD le 11 avril
prochain, l’AFMD 77 sera autour de la table parmi les correcteurs.

Vincent Kropf,
professeur d’histoire-géographie au collège Pierre de Montereau
membre du bureau de l’AFMD-77
membre du jury départemental du CNRD

Mis à jour : mardi 27 mars 2018