"Tortionnaires, truands et collabos, la bande de la rue de la Pompe,


"Tortionnaires, truands et collabos, la bande de la rue de la Pompe, été 1944"

(Edition Ouest France).

Dans cet ouvrage, Marie-Josephe Bonnet raconte le parcours de criminels et de malfrats recrutés par les nazis pour exécuter les bases besognes de la Gestapo durant l’année 1944.

l’Histoire de la rue de la Pompe est très peu connue alors qu’elle n’a rien a envier à celle de la rue Lauriston, ou de la rue des Saussaies.

En quatre mois, du 17 avril au 17 aout 1944, une équipe de 44 auxiliaires français dirigés par l’Allemand Friedrich Berger a arrêté et torturé. 163 hommes et femmes ont été déportés d’autres sont morts sous la torture ou fusillés.

Au cours du procès de la Gestapo de la rue de la Pompe au tribunal militaire, on dénombrera 110 morts dont 60 fusillés à Paris, parmi lesquels se trouvent les 42 jeunes gens fusillés à la cascade du bois de Boulogne le 16 aout 1944.

C’est l’ histoire, de l’installation de la bande rue de la Pompe à son procès en 1952, que raconte Marie-Jo Bonnet raconte en se basant sur des documents et des témoignages d’époque.

JPEG - 18.9 ko
TORTIONNAIRES, TRUANDS ET COLLABOS
histoire de 44 auxiliaires français dirigés par l’Allemand Friedrich Berger Paris 1944
Mis à jour : mercredi 25 septembre 2013