Témoignage romancé sur le parcours de Tomas dit "Tomi", déporté au camp de Dora


Et voici Tomas, dit Tomi, gaucher contrariant, tête de mule, impertinent comme dix, débrouillard comme vingt, saisi en 1944 par la déportation dans l’insouciance débridée de son âge – 14 ans. Ce Tom Sawyer juif et hongrois se retrouve dans le trou noir concentrationnaire avec toute sa famille.

Affecté à l’atelier de réparation des uniformes rayés alors qu’il ne sait pas enfiler une aiguille, Tomas y découvre le pire de l’homme et son meilleur : les doigts habiles des tailleurs, leurs mains invaincues, refermant les plaies des tissus, résistant à l’anéantissement. À leurs côtés, l’adolescent apprendra le métier.

Des confins de l’Europe centrale au sommet de la mode française, de la baraque 5 aux défilés de haute couture, Où passe l’aiguille retrace le voyage de Tomi, sa vie miraculeuse, déviée par l’histoire, sauvée par la beauté, une existence exceptionnelle inspirée d’une histoire vraie.

Véronique Mougin est l’auteur de ce roman "Où passe l’aiguille" qui évoque le parcours son cousin déporté n° 55789 au camp de Dora, devenu après la guerre le
Numéro Deux d’une maison de haute couture internationale.

Edition Flammarion- Hors collection - Littérature française
Paru le 31/01/2018
Genre : Littérature française
458 pages - 150 x 221 mm Broché EAN : 9782081395558 ISBN : 9782081395558

Mis à jour : mardi 20 mars 2018