Photomaton / Sirènes


le premier appareil de photographie automatique est présenté en
1889 à Paris, lors de l’exposition universelle.

Les premières cabines photographiques sont utilisées à New York en1924 à l’initiative de son inventeur américain Anatol Marco Josepho.

En 1941, l’entreprise propose ses services

« Nous pensons que le rassemblement de certaines catégories d’individus de race juive dans des camps de concentration aura pour conséquence administrative la constitution d’un dossier, d’une fiche ou carte, etc.
Spécialistes des questions ayant trait à l’« identité », nous nous permettons d’attirer particulièrement votre attention sur l’intérêt que présentent nos machines automatiques Photomaton susceptibles de photographier un millier de personnes en six poses et ce en une journée ordinaire de travail. [...]
La qualité très spéciale du papier ne permet ni retouche, ni truquage. » (Photomaton, Lettre aux autorités d’occupation)

Photomaton n’a pas remporté le marché.


Mis à jour : dimanche 16 juin 2013