Paris accueille la mémoire des cheminots Déportés Périgourdins


Dans le cadre du 70 ème anniversaire de la Libération des camps nazis, le comité d’établissement de la gare d’Austerlitz présente jusqu’au 13 Mai, dans la cour Muséum à l’Espace « Art en vitrine » l’exposition des Amis de la Fondation pour la mémoire de la Déportation de la Dordogne :les Cheminots déportés Périgourdins.

Crée en 2009 et enrichie pour l’occasion , ceux sont désormais 35 parcours spécifiques de Résistants Déportés extraits de la liste nationale des 2450 déportés cheminots Français. Leurs vies, leurs actions de résistance et leurs parcours répressifs nous sont présentés accompagnés de riches illustrations inédites et de documents personnels. Lors du vernissage, Gérard Bousteau secrétaire du CER et Norbert Pilmé, vice-président national de l’AFMD ont rappelé le sens de l’engagement syndical d’hier et d’aujourd’hui dans l’Entreprise et la nécessité de combattre tous les racismes, les structures et organisations qui les diffusent. Ils ont rappelé qu’avec la Liberté, l’Egalité et la Fraternité la Solidarité sociale et humaine sont les piliers de la société française qui honorent celles et ceux qui les défendent.

Une importante délégation de cheminots et membres du bureau de l’AFMD 24 était présente, rejointe par des amis parisiens et des représentants de familles.
Les liens noués entre les deux structures témoignent de la vivacité et de la pertinence du travail de mémoire pour affirmer la nécessité du combat d’aujourd’hui et alerter les nouvelles générations sur la défense perpétuelle des droits de l’Homme.

A l’issue de cette cérémonie le CE a offert aux participants le verre de l’amitié et l’AFMD a remercié Madame Méritet pour le suivi du dossier et l’engagement autour du projet ainsi que la direction régionale SNCF Île de France pour son partenariat.

Mis à jour : samedi 25 avril 2015