Marcelle Dudach-Roset


Marcelle DUDACH est née le 03/04/1918 à St-Maur-des-Fossés. Son frére Georges Dudach épouse Charlotte Delbo le 17 mars 1936. Arrêté par la brigade spéciale le 2 mars 1942 il est fusillé au Mont-Valérien le 23 mai 1942.

Marcelle DUDACH est déportée par le convoi parti de Compiègne le le31 janvier 1944 pour le camp de Ravensbrück où elle a le matricule 27120. Elle sera transféré au kommando de Holleischen, elle travaille pour l’usine de munitions Skoda.

Elle est l’auteur de deux textes sur la rose de Ravensbrûck : Résurrection.

Le premier décrit les fleurs du rosiers crée par Michel Kriloff :

« Elle naît en bouton rouge. Puis lentement s’éveille, s’entrouvre. Pétale par pétale, elle laisse filtrer ou plutôt libérer de pâles touches de soleil. Elle reste ainsi longtemps, rose d’or atténué, auréolé par le rouge du bouton floral pour s’épanouir en rose éclatant. Un rose qui aurait voulu garder du rouge primordial. »

Le deuxiéme est un texte qui décrit le choix des déportées pour la rose Résurrection

il me fallait choisir une rose

«  …Je suis « Résurrection »
Et tout au long des ans
Tout au long des saisons
Je resterai le témoin de vie
Qui protégera de la barbarie
Tous les enfants du monde
Même lorsque je serai devenu églantine
Illuminant tous les chemins… »

Mis à jour : dimanche 22 décembre 2013