La maison EL-DE


Le EL-DE-Haus était le siège de la Gestapo de Cologne de 1935 à 1945.

Ce bâtiment doit son nom aux initiales de son propriétaire "Leopold Dahmen", un grossiste en orfèvrerie et horlogerie de religion catholique. Le bâtiment a été construit dans un style néoclassique.

Le relief mural est bien conservé deux blasons, à gauche les armoiries et à droite des armoiries avec les mots « EL DE » et deux pendule , un L et un D pour Leopold Dahmen a été sculpté dans la circulaire des parties inférieures. Au centre se trouve un casque ailé, symbolisant Hermès, dieu des voyageurs, des commerçants, des voleurs, des orateurs et des prostituées. Il conduit les âmes aux Enfers.

A l’origine douze appartements de trois pièces et des locaux commerciaux au rez-de-chaussée sont prévus. La maison avait son propre puits, qui existe encore aujourd’hui. Des garages , ainsi qu’un abri anti-aérien pour environ 60 personnes ont été créés.


À l’été 1935, les baux existants sont dénoncés ; le nouveau locataire était désormais le Reich allemand. Pour la Gestapo, le prestigieux bâtiment situé en plein cœur de la ville était idéalement situé, à proximité du quartier général de la police dans la Krebsgasse, du palais de justice et de la prison centrale de Klingelpütz.

La Gestapo fit réaménagée le bâtiment : des bureaux , et une prison à dix cellules fut créée au deuxième sous-sols. Le 1er décembre 1935, le bureau de la Gestapo à Cologne commençe ses opérations .

Les exactions de la gestapo ne s’acheva que le 2 mars 1945, juste quelques jours avant l’entrée des troupes américaines dans la ville le 6 mars.

Aprés guerre la maison fut utilisé par divers service de la ville, le mémorial de la prison de la gestapo est inauguré en 2009.

L’EL-DE-House est classé depuis le début des années 1980.

Le Centre de documentation sur le nazisme de la ville de Cologne a été fondé le 13 décembre 1979 sur décision du Conseil municipal de Cologne.

L’activité du Centre s’étant limitée pendant de nombreuses années à un simple poste de chercheur, le Conseil municipal décide le 11 juin 1987 de procéder une seconde fois à « la création du Centre de documentation sur le nazisme de la ville de Cologne », structure qui donnera progressivement naissance à la forme actuelle.

Le Centre de documentation sur le nazisme est marqué par sa double activité, d’un côté la commémoration des victimes du régime national-socialiste et de l’autre la recherche et la médiation autour du passé national-socialiste de la ville de Cologne, Il se veut à la fois lieu de mémoire, d’apprentissage et de recherches.

Le 4 décembre 1981, un mémorial a été inauguré dans l’ancienne prison de la Gestapo. En 2009, l’exposition qui y est présentée a été rénovée et l’aile d’approvisionnement de la Gestapo, située à l’arrière de la prison, ainsi que l’abri antiaérien situé dans la cave ont été ouverts au public. En octobre 2012, l’ancien lieu d’exécution, dans la cour intérieure, a été intégré au Mémorial. Sur les parois des cellules, environ 1 800 inscriptions et dessins réalisés par les détenus ont été conservés.

Centre de documentation sur le nazisme de la ville de Cologne
Appellhofplatz 23-25 (EL-DE-Haus)
50667 Köln
0049(0)221/2212-6332 Secrétariat

Horaires d’ouverture : mardi au vendredi 10h-18h
Samedi, dimanche et jours fériés 11h-18h
Le premier jeudi de chaque mois (sauf jours fériés) jusqu’à 22h

Mis à jour : mercredi 28 mars 2018