Hommage au Frère Joseph Salaün par les élèves...


Hommage au Frère Joseph Salaün par les élèves du lycée le Likès àQuimper. La DT du Finistère participait àl’évènement

La vidéo réalisée par les élèves :http://youtu.be/wAj1q0GwEig

Le 18 décembre 2014, la Délégation Territoriale des Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation du Finistère s’est associée aux élèves et àl’équipe pédagogique du lycée Le likès àQuimper pour commémorer le 70e anniversaire du décès du Frère Joseph Salaün, résistant, décédé le 17 décembre 1944 dans le camp de concentration de Neuengamme.
En septembre 1940, quand le Frère Joseph Salaün prend ses fonctions de frère-directeur au Likès les allemands occupent déjàle lycée depuis le 20 aoà»t 1940.
Le Frère Joseph Salaün s’engage dans la résistance. Il héberge des aviateurs anglais, aide de nombreux jeunes gens àéchapper au Service du Travail Obligatoire, il organise des réunions dans son bureau au lycée en faisant passer les résistants pour des parents d’élèves, il tient un rôle de coordinateur dans la Résistance Finistérienne.
Il est dénoncé. Il est arrêté par la gestapo le 26 avril 1944 ; il est jeté àla prison St Charles de Quimper, puis déporté vers Neuengamme où il décèdera le 17 décembre 1944.
La cérémonie organisée par Le Likès dans la cour de l’établissement rassemblait environ 2900 élèves. La cérémonie était empreinte de modernité pour mieux atteindre ce jeune public.
Des textes, citations furent lus par les étudiants dans différentes langues, européennes, intercontinentales ; messages de paix et de tolérance fusant de toutes parts dans cette jeune assemblée.
L’hymne Européen a retenti suivi par un chant d’espoir interprété par quatre jeunes filles.
La cérémonie s’est terminée par un lâcher de pigeons.
Monsieur Joseph Menguy, directeur du Likès, dans son discours, a souligné la montée de l’extrémisme un peu partout dans le monde appelant chacun àla plus grande vigilance. Il a conclu par cette phrase : " Je vous invite àfaire mémoire, mais aussi àsuivre l’exemple de ces héros qui nous ont précédés". Retenez cette phrase inscrite sur une pierre prés de la stèle qui honore Le Frére Joseph Salaün, àdroite quand vous rentrez au Likès, il est écrit : "se souvenir et aimer".

Mis à jour : vendredi 19 décembre 2014