Fort de Penthiévre


Le fort de Penthièvre ( Saint Pierre Quiberon -56- ) est construit sous Louis XV, il domine la mer du haut d’un promontoire rocheux. C’est un point stratégique important :« Qui tient Penthiévre, tient la Presqu’ile de Quiberon » .

Le fort subit plusieurs modifications et renforcement de 1800 à 1882 puis est transformé en camp de prisonnier pendant la guerre de 1914-1918.

Le fort est classé monument historique le 23 juin 1933.

Il passe sous la responsabilité de la marine, il est alors désaffecté.

En 1940, il est occupé par les allemands qui vont y construire sur le bastion sud ouest une cuve pour canon. Puis ils en construiront une autre près de l’entrée qui sera couverte en 1944 par un toit béton rudimentaire.

Il fait partie, avec trois blockhaus en ciment armé pour canons anti-chars et mitrailleuses lourdes, du mur de l’Atlantique.

D’avril à juillet 1944, et avant la fermeture de la poche de Lorient, le fort sert de geôle, de tribunal sommaire, de lieu d’exécution.

Le 2 juillet le tribunal militaire spécial allemand décide l’exécution ce même mois de 52 détenus de la prison de Vannes.

Les résistants prisonniers sont conduit au fort de Penthièvre, ils y sont torturés et fusillés.

Leurs corps sont emmurés dans un souterrain. Certains, lors de leurs enfermements n’étaient que blessés.

Le charnier ne sera découvert qu’après la signature de la capitulation des troupes allemande de la poche de Lorient au café breton à Etel le 10 mai 1945.

10 corps n’ont pu être identifiés

Liste des massacrés identifiés : BRULÉ Jean ; BUSSON Georges ; CADORET Albert ; CARO Albert ; DANIEL Armand ; DANTEC Marcel ; DAVID Eugene ; DUFFILS Joseph ; ETHORE Antoine FALLOT Léon ; GALERNE Pierre ; GASNIER Gilbert ; GUILLARD Arsene ; GUILLO Edouard ; HILARY Felix ; JEGO Mathurin ; LAMOUR Joachim ; LE BIHAN Léon ; LE BRAZIDEC Yves ;
LE COQ Jean ; LE FOULGOC Laurent ; LE MAGUET Jules ; LE PENNEC Andre ; LE ROUX Roger ; LEBELLOUR Joseph ; LEGAL Henri ; LEGUENEDAL Pierre ; LEMAIRE Paul ; LENORMAND Jacques
LOHEZIC Gaston ; LOLON Georges ; MARECHAL Jean ; MARTIN Jean ; MONNIER Eugene ; MONNIER Eugene ; MOREL Emile ; MOUNIER Henri ; NAEL Jean ; PENPENNIC Jules ;
PERESSE Albert ; PICHOT Robert ; PIQUET Albert ; QUILLERE Mathurin ; SAMSON Aristide ; SAMSON Joseph ; SIMON Charles ; TELLIER Marcel ; THEBAUD Joachim ; TUFFIGO Maxime

Un monument élevé sur le glacis du fort rappelle le sacrifice de 59 patriotes. Chaque année le 13 juillet, une commémoration leur rend hommage.

Depuis 1969, le fort est placé sous la responsabilité du 3ème Régiment d’Infanterie de marine

Mis à jour : mardi 10 août 2010