DT-77 : Week-end à Oradour 9-10 octobre 2010


Voyage de mémoire avec l’AFMD-77
les 9 et 10 octobre 2010 à Oradour-sur-Glane

Après les voyages des années précédentes : octobre 2007 au camp de concentration du Struthof, octobre 2008 à Saint-Omer (avec visite de la Coupole d’Helfaut-Wizernes et du Blockhaus d’Eperlecques), octobre 2009 à Besançon (musée de la Résistance et de la Déportation), l’AFMD-77 (les Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation de Seine-et-Marne) organisent, les samedi 9 et dimanche 10 octobre prochains, un nouveau week-end de la mémoire, à Oradour-sur-Glane.

Oradour, ce nom, connu de tous, évoque ce village martyr du Limousin, en Haute-Vienne, à 20 km au nord-ouest de Limoges. Rappelons l’histoire en quelques mots. Quatre jours après le Débarquement, les troupes allemandes stationnées dans le sud-ouest de la France continuent à remonter vers le front de Normandie. Elles sont retardées par la Résistance et se vengent en commettant des crimes de guerre tout du long de leur chemin. C’est à Oradour, village calme et sans maquis, qu’ont lieu les pires des exactions. L’après-midi du 10 juin, le village est encerclé, la population rassemblée, les hommes emmenés dans six lieux où ils sont mitraillés pendant que les femmes et les enfants enfermés dans l’église meurent victimes de son explosion et de son incendie. Puis le village entier est pillé et incendié. Au total on dénombre plus de 640 victimes, 191 hommes, 247 femmes et 206 enfants. Seules six personnes survivent au massacre, plus quelques villageois absents ce jour-là ou qui ont réussi à se cacher à l’arrivée des Allemands.
Depuis le village a été laissé en l’état avec pans de mur, carcasses de voiture et rails du tramway qui continuent à rouiller. En 1949, a été lancée la reconstruction d’un nouveau bourg à côté de l’ancien, mais les ruines ont été préservées. En 1999, a été inauguré le « Centre de la mémoire », à la fois Mémorial, musée, centre d’archives, lieu d’expositions temporaires, et, désormais, accès obligatoire au site. C’est donc ce Centre de mémoire et les ruines d’Oradour qui seront le cœur de notre voyage de mémoire 2010. Exceptionnelle, cette visite sera guidée par madame Camille Senon, un des très rares témoins désormais de la vie du village « d’avant » et de son état juste « après », puisqu’elle fait partie des quelques habitants qui ont échappé au massacre ce jour-là.

Le dimanche : visite d’une fabrique de porcelaine.

- Voyage en car, départ prévu de Melun à 6 h 15 le samedi 9 octobre (ou 7 h à Nemours), retour à Melun vers 20 h (ou 19 h 15 à Nemours) le dimanche 10 octobre.
- Hébergement à l’hôtel (à Limoges) en chambres doubles (ou seul, avec supplément).
- Tous les repas sont prévus (restaurant ou hôtel) du samedi midi au dimanche midi, (soit deux déjeuners, un petit-déjeuner, un dîner).
- Prix tout compris (transport, hébergement et repas, entrées et visites guidées) :
140 € adhérents AFMD, 160 € non adhérents, 100 € tarif jeune (13 à 25 ans) (coût réel : 185 €, l’AFMD-77 prend en charge la différence).

S’inscrire avant le 30 juin 2010, avec le règlement par chèque à l’ordre de l’AFMD-77,
auprès de Maryvonne Braunschweig, 5 avenue Dorion B2, 77210 Avon
(pour tout renseignement : 01 64 22 22 62 ou m.braunschweig@free.fr

Les dernières précisions concernant les rendez-vous parviendront en septembre.

Bulletin d’inscription à découper ou à recopier

NOM : ____________________________Prénom:_______________________
Adresse:_______________________________________________________
Téléphone : Fixe:_________________________Portable:_______________________
Adresse e-mail:__________________________________________________
Accompagné(e) de .............. personnes (préciser nom, prénom...)

Versement par chèque à l’ordre de "AFMD-77" soit ...........

Mis à jour : dimanche 16 juin 2013