Compte- rendu Assemblée annuelle du 27 FEVRIER 2016


L’assemblée annuelle s’est tenue ce jour à la MEDIATHEQUE de THANN de 10 h à 12 h30, en présence de 16 personnes avec présence de la presse (Alsace et AmiHebdo) et de M. Gallisath René représentant la mairie de Thann.
12 personnes se sont excusées dont les Députés JL Reitzer, M Sordi, Mme Grosskost Arlette, Mme Griesbeck N Députée européenne du Grand Est, Mme Annick Lutenbacher Conseillère Départementale, M. Tacquard F président CC STAM, M Ehlinger Claude Maire d’Urbès, la présidente AFMD 67

Le PV de l’ assemblée du 26 juin 2015 a été approuvé à l’unanimité.
Le RAPPORT D’ACTIVITE de l’ANNEE 2015 a été présenté et commenté (document en annexe) et approuvé à l’unanimité.

Le document « IMAGE DE LA DT 68 » donne la synthèse annuelle des adhésions, partenariats et engagements.

L’intense activité présentée a été commentée positivement par les adhérents et amis présents dont deux Déportés, M. HUMPICH Léon Président honoraire de la FNDIRP et M. Welker Raymond Incorporé de Force, toujours actifs et d’un soutien sans failles..

Au total, l’AFMD 68- Haut-Rhin, sur l’année 2015- s’est adressée à plus de 900 jeunes et plus de 1200 adultes au cours de 48 événements « MEMOIRE-HISTOIRE » dont l’exposition bilingue « la Double fin du KL Natzweiler/Struthof », « l’Incorporation de Force dans la Wehrmacht », et une exposition regroupant 6 partenaires à la Médiathèque de THANN sur le thème du 70ème anniversaire de la Libération des camps nazis. Elles se sont déroulées chacune sur plusieurs semaines afin d’offrir un accès très large. Le lycée Henri IV de Paris a passé une intéressante journée avec nous en visitant l’expo de la médiathèque, puis le site d’Urbès, puis l’atelier de Denis Zimmermann qui s’est installé au Parc de Wesserling. Le témoignage de M. Welker sur son incorporation de force a clos cette belle rencontre avec des jeunes avides de connaître et de discuter.

Le point d’orgue a été le voyage MEMOIRE en RUSSIE, à TAMBOV et MOSCOU, du 25 avril au 2 mai 2015. Un groupe de 20 personnes comprenant les 11 apprentis qui ont créé une fresque de 25 m sous la conduite de leur professeur, pour être fixée dans le bunker du Tunnel d’Urbès. (détail sur le rapport d’activités 2015 en annexe).

Le rapport financier 2015 a été approuvé à l’unanimité ; M. Jean Luc Schwab a certifié la bonne tenue des comptes et des résultats. Le résultat de l’exercice 2015 est positif de 4 783,37 €. Le solde disponible au 31.12.2015 est de 11 788,49 € (un règlement émis début décembre de 4100 € n’a été débité que début janvier 2016).
Les projets 2016 évoqués :

Le travail de mémoire avec les jeunes est notre objectif principal et les témoignages dans les classes sont assurés grâce à la participation d’anciens déportés et incorporés de force. Des classes nous demandent des visites commentées au Struthof et maintenant sur le site d’Urbès, mais aussi des expositions et de la documentation.
Le sentier d’interprétation du site d’URBES et la fresque vont être inaugurés le dimanche 11 septembre 2016.

De nombreux thèmes de recherches historiques restent à travailler et feront l’objet de panneaux d’exposition (pour les événements futurs d’actions culturelles et mémorielles) mais c’est le choix de construire un site internet qui devient maintenant important car il permettra de médiatiser toutes les actions à venir.
Plusieurs formules sont à l’étude, en prévoyant des maillages à partir d’autres sites. Celui de la commune d’Urbès, la Communauté des Communes de Saint-Amarin , le Struthof, l’AFMD Paris, la FMD, ainsi que les sites des établissements scolaires et des associations, sans oublier les mémoriaux internationaux.

Denis Zimmermann a présenté un projet sur le Parc de Wesserling : un lieu dédié à l’Art engagé qui devrait faciliter le développement et la promotion d’expressions artistiques originales et participer à une vie culturelle diversifiée ouverte sur l’international. L’AFMD 68 sera présente dans ce projet stimulant qui permettra des rencontres créatives et le développement d’une vie culturelle ouverte sur le monde avec une vision humaniste du développement humain.

Un échange chaleureux a ensuite porté sur les différentes formes de travail de mémoire et sur la nécessité de connaître l’histoire pour mieux décrypter les événements terribles d’aujourd’hui. Il a renforcé la motivation de chacun pour continuer à soutenir les objectifs de l’AFMD 68 et le travail de mémoire sous toutes les formes possibles et pour tous les publics. La séance s’est terminée dans une belle énergie rassembleuse et fraternelle à 12 h 30 et a été suivie par un repas fort sympthique autour de spécialités mexicaines.

PDF - 800.7 ko
PDF - 231.1 ko
Mis à jour : mardi 15 mars 2016