Si les crimes d’il y a quarante ans, ...Maurice Pioro


Si les crimes d’il y a quarante ans ont été ceux de l’intolérance,
il faut combattre l’intolérance.
S’ils ont été ceux du mépris de la liberté,
il faut combattre toute atteinte à la liberté.
S’ils ont été ceux de la dictature,
il faut combattre tous abus de l’autorité.
Et s’ils ont été ceux de la violence,
il faut combattre tout ce qui prend les formes de la violence.
Il faut peu de choses pour réveiller les monstres,
mais il faut des fleuves de larmes et de sang pour les vaincre

Maurice Pioro


Maurice Pioro déporté résistant belge, est décédé le 21 avril 2013 à 89 ans.

Résistant sous l’occupation nazie, il assure la distribution de tracts clandestins. Arrêté par la Gestapo en septembre 1942 à Linz, il sera déporté à Auschwitz le 12 juin 1943.Toute sa famille y a été déportée et assassinée. il sera libéré à Dachau le 29 avril 1945

Maurice Pioro participe à la création de l’Amicale des anciens de Jawichowitz qui deviendra ensuite l’Union des déportés juifs et ayants droit de Belgique. Il présidera pendant de nombreuses années cette organisation juive. Maurice Pioro a également présidé le Comité de coordination des organisations juives de Belgique (CCOJB).

Mis à jour : jeudi 20 juin 2013