DT 51 - BULLETIN N°26

Sommaire

p. 1 Raymond Gourlin, notre ami
p. 2-3 Voyage de mémoire
p. 4-5 Hommage à Raymond Gourlin
p. 6-7 CNRD 2017
p. 7 AG de l’AFMD à Clisson
p. 8 "Levés avant le jour"

BULLETIN DT 59 N°8

Le bulletin N°8 de septembre 2017 de la DT 59 est disponible à partir de ce lien : http://www.afmd.asso.fr/IMG/pdf/bulletin8.pdf

INCONNU A CETTE ADRESSE

Invitation à la représentation théâtrale du vendredi 10 novembre 2017 au collège privé de Marcq en Baroeul partenaire de l’AFMD DT59 dans le cadre du concours national de la Résistance et de la Déportation

JOOURNEE D'ETUDE "DEPORTATION DE RESISTANCE"

Le 14 octobre 2017 à Montreuil, journée d’étude "Déportation de Résistance"

INSCRIPTION OBLIGATOIRE : Inscription 06 70 11 91.62 -ou promnesie@laposte.net

DT 51 INAUGURATION DE L'EXPOSITION "LEVES AVANT LE JOUR"

Jeudi 5 octobre M. Denis Conus, préfet de la Marne, nous a fait l’honneur d’inaugurer l’exposition "Levés avant le jour", qui retrace l’engagement des Brigades internationales pour la défense de la République espagnole, puis, pour beaucoup d’anciens brigadistes, la lutte en France dans la Résistance. Il était accompagné de M. Julien Fargettas, directeur départemental de l’ONAC-VG et de M. Stéphane Leroy, chargé de mission Mémoire des réfugiés et combattants républicains espagnols. Mme Claire Rol-Fanguy, secrétaire générale de l’association Les Amis des Combattants en Espagne Républicaine était également présente, ainsi que M. Juan Romero, ancien combattant de la République espagnole, déporté à Mauthausen, chevalier de la Légion d’Honneur. L’inauguration de cette exposition, riche de vingt panneaux, a été suivie de la projection du film de Dominique Gautier et Jean Ortiz Brigades internationales. Entre mémoire et oubli.

DT 51 "MERCREDI DE LA DEPORTATION"

Mercredi 11 octobre à 17 h 30

Salle 101-102 de la Maison de la Vie Associative
Entrée par la rue Eugène Wiet
51100 Reims

La Polonaise et la résistance polonaise en France

Par M. Alain Michalak

L’auteur, petit-fils de « La Polonaise », rapporte, pour la première fois, les coups de bluff de son aïeule pour sauver les habitants de Saillat et les Résistants et éviter que ne se produise un massacre semblable à celui d’Oradour.
Il éclaire aussi l’importance de la résistance polonaise en France.

DT 51 EXPOSITION : "LEVES AVANT LE JOUR"

L’exposition

"Levés avant le jour"

Des Brigades internationales à la Résistance

sera présentée à Reims
du 6 au 20 octobre
à la Maison de la Vie Associative
9 rue Eugène Wiet

du 24 octobre au 23 novembre
Maison diocésaine Saint-Sixte
6 rue du Lieutenant Herdouin

« POUR LA SAUVEGARDE DU FORT DE ROMAINVILLE ET LA CREATION D'UN MUSEE DE LA RESISTANCE DES FEMMES »

JPEG - 50.9 ko
entrée du fort de Romainville

Durant la seconde guerre mondiale, le Fort de Romainville (Seine‐Saint‐Denis) fut un des principaux camps d’internement utilisés par les Nazis en France. Ainsi, de 1940 à 1944, 7 000 personnes, dont une moitié de femmes, y furent détenues, huit sur dix furent déportées et deux cents fusillées.

Le Fort de Romainville fait aujourd’hui l’objet d’un projet d’urbanisation porté par la Métropole du Grand Paris et le Maire des Lilas qui pourrait faire disparaître les traces de cette histoire.

L’histoire du Fort de Romainville doit être respectée et la mémoire des femmes et des hommes qui y furent enfermés, fusillés ou déportés doit être perpétuée.

Avec le « comité de soutien pour la sauvegarde du fort de Romainville pour la création d’un musée de la résistance des femmes » regroupant de nombreuses associations, amicales et personnalités du monde de la Mémoire de la Déportation et de la Résistance, nous demandons que :

  • La caserne historique et les casemates où furent emprisonnés les résistants hommes et femmes, ainsi que le lieu du massacre de 1944, soient préservés, ·
  • La cour du Fort, ancienne cour des détenue.e.s, soit également conservée dans son périmètre actuel,
  • Une partie des bâtiments existants soit utilisée pour la création d’un musée de la résistance des femmes, car il n’existe à ce jour, aucun lieu mémoriel dédié au rôle des femmes dans la résistance, qu’elles soient ou non passées par Romainville.

Signer la pétition

SANS OUBLIER NOS FRERES

Plus de 70 ans après la libération des camps nazis, ce livre est un bel hommage à la dignité humaine. Editions SUTTON www.editions-sutton.com

DT 51 FORUMS DE LA VIE ASSOCIATIVE

-* Faire connaître l’AFMD

Ce weekend des 23 et 24 septembre, l’AFMD 51 était présente sur les forums de la vie associative de Reims et Châlons en Champagne : l’occasion de contacts fructueux, de présenter nos conférences et la prochaine exposition "Levés avant le jour".